Le paradoxe de l’amour



Le paradoxe de l’amour réside en ce que deux êtres deviennent un et cependant restent deux.

– Erich Fromm.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut